LeFigaro monde

La diplomatie canadienne multiplie les faux pas

Via Lefigaro

Ayant accumulé les tensions avec l’Inde, les États-Unis et la Russie, Ottawa est aussi en délicatesse avec la Chine et l’Arabie saoudite.

Montréal

Le Canada est aux prises avec de nombreuses crises diplomatiques, dont l’ampleur s’accentue. L’ambassadeur du Canada en Chine, John McCallum, a dû remettre sa démission ce week-end au premier ministre, Justin Trudeau, après des déclarations controversées. Ottawa a, à la demande de Washington, accédé à la demande d’arrestation de Meng Wanzhou, la fille du fondateur du géant des télécommunications chinois Huawei, le 1er décembre dernier. En représailles, Pékin a arrêté plusieurs Canadiens. Alors que la pression de Pékin sur Ottawa augmente à l’approche du 30 janvier, la date butoir pour une extradition de Meng Wanzhou, l’ambassadeur McCallum a déclaré au Toronto Star que si les États-Unis «abandonnaient la demande d’extradition, ce serait bien pour le Canada».

L’ambassadeur, dont l’épouse est une Chinoise de Malaisie, a pris par ailleurs la défense de Meng Wanzhou, avant de s’excuser. Il n’en fallait pas plus pour remercier un diplomate qui, selon le quotidien The …

http://www.lefigaro.fr/international/2019/01/27/01003-20190127ARTFIG00176-la-diplomatie-canadienne-multiplie-les-faux-pas.php

About the author

lapress

8 Comments

Leave a Comment