Societé

Abderrahmane Saaidi n’est plus !

via Challenge

L’ancien ministre de la Privatisation s’est éteint dans la nuit du lundi 11 au mardi 12 mai à l’âge de 74 ans.

Réputé pour être l’architecte de la privatisation au Maroc lorsqu’il en était le ministre de 1993 à 1998, le défunt fut un imminent financier, fiscaliste et consultant pour les entreprises.

Né à Rabat le 11 novembre 1946, Abderrahmane Saaidi était un technocrate multidisciplinaire qui a été d’un grand apport aux réformes des années 90, en particulier les réformes fiscales.

Titulaire d’une licence en droit des affaires de l’université de Montpellier, puis d’un diplômé en 1973 de l’école supérieure de commerce de Montpellier et d’un diplôme français d’expert-comptable en 1976, feu Abderrahmane Saaidi a enseigné en France de 1973 à 1976, puis à l’Institut supérieur du commerce et d’administration des entreprises (ISCAE) de Casablanca où il a dispensé des cours de comptabilité, gestion financière, contrôle de gestion et fiscalité ; enseignement qu’il a accompagné de nombreuses conférences et publications, notamment un ouvrage sur “la comptabilité des sociétés et le droit marocain” en 1980, ainsi que divers articles.

En 1993, il est nommé ministre de la Privatisation chargé des entreprises d’Etat, ainsi que, à partir d’août 1997, de l’Incitation de l’Economie, fonction qu’il occupera jusqu’à mars 1998. A partir du 1er juillet 200, a été nommé directeur général de la SAMIR. Il était aussi vice-président de la Cour d’arbitrage de la Chambre de Commerce Internationale du Maroc (CCI-Maroc), et président d’honneur de l’Association marocaine des diplômés experts-comptables (AMDEC) et de l’Association marocaine des auditeurs et contrôleurs internes (AMACI). Il était également membre du Président’s Club de l’American Chamber of Commerce (AMCHAM) et de l’Advisory Committee du US-Morocco Council on Trade & Investment.

Le Groupe Les Editions de la Gazette exprime sa profonde tristesse et adresse ses sincères condoléances à toute la famille du défunt.

Nous sommes à Dieu et à Lui nous retournons.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer