Politique

Accusé de ne pas avoir déclaré une employée, Mustapha Ramid sous le feu des critiques

via h24info

 

Le récent décès de Jamila Bachar, collaboratrice pendant 24 ans du cabinet d’étude de Mustapha Ramid, a suscité une vive polémique au sein de l’opinion publique. Le ministre d’Etat en charge des droits de l’Homme n’aurait jamais déclaré son employée à la CNSS. 

Plusieurs médias rapportent l’information dont AtlasInfo qui assure avoir consulté une source à la CNSS confirmant le fait que Mustapha Ramid n’aurait jamais déclaré à la CNSS son employée depuis 24 ans, nommée Jamila Bachar et décédée récemment.

Selon le média précité, la polémique a commencé à la suite d’un enregistrement diffusé par un avocat qui rapporte que Jamila Bachar n’aurait jamais était enregistrée à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale par son employeur. Largement partagé sur WhatsApp, l’enregistrement a enflammé les réseaux sociaux. Plusieurs voix se sont manifestées pour demander au chef du gouvernement Saad Eddine El Othmani de démettre Mustapha Ramid de ses fonctions.

« RAMID, OÙ ES-TU ? QUE FAIS-TU ? ENTENDS-TU? »المصطفى الرميد El Mostapha RamidEst-il vrai que vous, Monsieur le…

Posted by Les chroniques de Majda on Wednesday, 17 June 2020

Des publications dont certaines ont la réputation d’être proches du ministre avancent que ce dernier aurait pris en charge les frais d’inhumation de Jamila Bachar et qu’elle aurait bénéficié, comme les autres employés de son cabinet, d’une gratification pour avoir accès à un logement social, poursuit AtlasInfo.

La famille de la défunte a réagi via son frère, Nacer Bachar, en diffusant un communiqué audio sur YouTube, qui relate les qualités de Mustapha Ramid. Le parent menace de poursuites l’auteur du message audio à l’origine de la polémique, tout en évacuant pleinement la question de la couverture sociale, alors même qu’il s’agit du sujet du scandale.

Pourtant connu pour ses réactions par voie de presse ou sur sa page Facebook, Mustapha Ramid se montre pour le moment silencieux sur cette affaire.

 

 

 

 

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer