Lifestyle

«Africa Fashion»: la première exposition d’envergure sur la mode africaine s’invite au Victoria & Albert Museum

via Le360

A partir du samedi 2 juillet, le musée Victoria & Albert Museum de Londres abritera la première «Africa Fashion», une exposition consacrée à la créativité des stylistes du continent africain.

Avec un aperçu du glamour et de la créativité de la mode africaine, l’exposition Africa Fashion entreprend un voyage dans le temps sur le continent africain. De l’ère de l’indépendance et de libération des pays africains du milieu des années 1950 à 1994, aux mutations politiques, sociales et culturelles déclenchées dans ce sillon qui ont modelé la scène de la mode africaine et déclenché une véritable renaissance culturelle africaine, cette exposition s’impose d’ores et déjà comme la plus vaste exposition jamais consacrée à la mode africaine au Royaume-Uni.

 

A cette lumière, la mode, et le fait même de s’habiller, s’impose comme un acte politique, à l’exemple du Premier ministre du Ghana Kwame Nkrumah qui, en 1957, au lendemain de l’annonce de l’indépendance de son pays, délaisse le costume européen pour s’afficher, dans un geste symbolique, en pagne en kenté, tissu traditionnel coloré et épais. La politique et la poétique du tissu, explorée dans cette exposition, considère ainsi l’importance du tissu dans de nombreux pays africains et s’interroge par la même occasion sur la manière dont la fabrication et le port de tissus indigènes au moment de l’indépendance sont devenus un acte politique stratégique. 

 

Couvrant les créations emblématiques du milieu du XXe siècle aux créations contemporaines à travers la photographie, les textiles, la musique et les arts visuels, Africa Fashion explore la vitalité et l’impact mondial d’une scène de la mode aussi dynamique et variée que le continent lui-même.

 

«A travers la couture contemporaine, le prêt-à-porter, la fabrication sur commande et la parure, l’exposition cherche à offrir un regard rapproché sur la nouvelle génération de créateurs, de collectifs, de stylistes et de photographes de mode innovants travaillant en Afrique aujourd’hui», est-il expliqué sur le site de l’exposition

 

De nombreux vêtements seront ainsi exposés, provenant des archives de créateurs africains emblématiques du milieu du XXe siècle, issus de plus de vingt pays, à l’instar de Shade Thomas-Fahm, Chris Seydou, Kofi Ansah et Alphadi. Parallèlement à cela, des idées personnelles de créateurs influents de la mode africaine contemporaine, notamment Imane Ayissi, IAMISIGO, Moshions, Thebe Magugu et Sindiso Khumalo, ainsi que des faits saillants des tendances de la mode du jour, seront exposées pour la première fois.

 

Participant à l’exposition, Artsi Ifrach, fondateur de al maison ArtC et créateur de mode israélien basé à Marrakech déclare qu’«Africa Fashion, c’est à la fois le passé, le futur et le présent. La joie de vivre et la joie de la couleur sont complètement différentes et très particulières au continent. C’est un langage d’héritage, c’est un langage d’ADN, c’est un langage de souvenirs».

 

Africa Fashion, du 2 juillet 2022 au 16 avril 2023.

Au Victoria & Albert Museum, Londres.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Translate »