Politique

Appelant à des réponses fortes aux aspirations des acteurs socio-économiques : Le RNI veut amender la Loi organique des finances

via Ajourd’hui

Appelant à des réponses fortes aux aspirations des acteurs socio-économiques : Le RNI veut amender la Loi organique des finances

La loi de finances rectificative décortiquée par le bureau politique du Rassemblement national des indépendants (RNI). Dans une réunion tenue vendredi par visioconférence et presidée par Aziz Akhannouch, l’état major du parti a passé au peigne fin les dispositions du budget bis. « Le bureau politique s’interroge sur l’absence de fortes réponses aux aspirations des acteurs socio-économiques et visant à préserver les postes d’emploi tout en redynamisant la vie économique trébuchante à l’aune de la crise que connaît notre pays », précise le parti de la colombe. En outre, le bureau a mis l’accent sur l’importance « de la protection sociale en faveur des citoyens afin d’atténuer l’impact de la situation actuelle».

Mieux encore, le parti estime que la durée de 15 jours pour le débat et l’approbation du PLFR est trop longue ce qui peut être perçu comme un « un gaspillage du temps gouvernemental et parlementaire », appelant par la même occasion à «l’amendement urgent de la loi organique des Finances (LOF) afin de réduire les délais d’approbation si nécessaire». Le RNI n’a pas manqué d’attirer l’attention du gouvernement sur les «risques et répercussions du retard du lancement des programmes et projets nécessaires à la relance économique». Dans ce sens, le parti appelle à accélérer le rythme de réalisation et suivi des chantiers ouverts et prioritaires.

A propos des prochaines échéances, le bureau s’est félicité de la décision de maintenir la date de la tenue des prochaines élections. « Le bureau a passé en revue le contenu du mémorandum du parti, concernant les lois électorales ». Un mémorandum qui a été soumis au ministère de l’Intérieur.     

Lors de cette rencontre en ligne, des revendications et propositions, ayant trait à la consolidation de la représentativité des femmes, ont été abordées alors que la jeunesse du parti a présenté son mémorandum sur sa conception des prochaines échéances électorales.

Par ailleurs, le programme 100 jours, 100 villes, sous son format numérique, était à l’ordre du jour. Le programme a atteint sa 84ème étape.

De son côté, le coordinateur de la région des Marocains du monde a appelé à préparer «un contrat de performance avec les coordinateurs de la 13ème région pour être signé».

A noter que les membres du bureau politique n’ont pas manqué d’adresser leurs félicitations au Souverain à l’occasion de la fête du Trône.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page