Football

CAN 2021 : face aux Comores, un Maroc imprécis mais qualifié

via Telquel

Avec les retours de Youssef Ennesyri et Ayoub El Kaabi sur le secteur offensif, et face à une équipe modeste des Comores, le Maroc a pratiqué un football plus spectaculaire que celui de la première journée contre les Ghanéens, où il est resté très timide devant les cages des Black Stars. Contre les Comores, les Marocains ont dominé la rencontre dans tous ses compartiments, avec d’innombrables occasions (19 tirs, dont 9 cadrés).

Avec un 4-3-3 classique, qui a vu l’apparition de Sofiane Amrabat, Tarik Tissoudali et Ayoub El Kaabi — remplaçants ou absents lors du match précédent —, les Lions ont réussi à logiquement l’emporter sur le score de 2-0 notamment grâce à un but et une passe décisive de Selim Amallah, grand artisan de cette victoire.

Une attaque beaucoup trop timide

Les éléments offensifs ont été imprécis et inefficaces devant les cages, à l’image de l’ancien buteur du Wydad AC, El Kaabi, beaucoup trop brouillon, ou encore du Sévillan Ennesyri qui a raté un penalty.

Certes, les trois points et la qualification sont au rendez-vous, mais beaucoup d’observateurs s’inquiètent de la qualité des joueurs offensifs présents dans le groupe, ainsi que leur capacité ou non de crucifier les cages de nations plus compétitives dans les tours à venir. En attendant le retour de Ryan Mmaee…

La muraille Saïss-Aguerd

En ce qui concerne le secteur défensif, la charnière Saïss-Aguerd a une nouvelle fois été impeccable avec notamment aucun tir cadré concédé. Avec un seul but encaissé en 2021, la défense est sans aucun doute la grande satisfaction de notre équipe nationale.

À noter également la performance XXL du gardien des Cœlacanthes, Salim Ben Boina, qui a écœuré les coéquipiers de Sofiane Boufal et a d’ailleurs été désigné homme du match par la CAF.

Nos Lions sont donc qualifiés pour les huitièmes de finale et provisoirement leaders de leur groupe. Ils devront se montrer plus cliniques et plus efficaces dans les matchs à venir pour espérer aller loin dans cette compétition, et pourquoi pas décrocher un titre continental qui leur échappe depuis 46 ans. Prochaine échéance : mardi 18 janvier à 20 heures.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Translate »