Politique

Contrat de jumelage pour sécuriser le transport routier des marchandises dangereuses

Via Lematin.ma

Le contrat de jumelage institutionnel entre le Maroc et l’Espagne, pour sécuriser le transport des marchandises dangereuses par route sur la base du cadre réglementaire international (ADR), a été clôturé vendredi à Rabat pour une durée de 30 mois. Ce contrat de jumelage, dont la cérémonie de clôture a été présidée par le ministre de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l’eau, Abdelkader Amara, en présence de l’ambassadeur d’Espagne, Ricardo Díez-Hochleitner Rodríguez, et de l’ambassadrice de l’UE à Rabat, Claudia Wiedey, vise à accompagner la mise en œuvre et l’application, au niveau des transports intérieurs et internationaux, des dispositions de la loi 30-05 en conformité avec l’ADR et les bonnes pratiques 
européennes.
Le projet financé par l’Union européenne à hauteur de 1,1 million d’euros s’inscrit dans le cadre de l’engagement du Royaume à renforcer et accélérer le processus d’harmonisation de sa réglementation nationale, notamment celle des transports, avec l’acquis communautaire dans le droit fil du programme «Réussir le Statut avancé». À ce titre, le ministère espagnol en charge des Transports et la Fondation internationale et ibéro-américaine pour l’administration et les politiques publiques (FIIAPP) appuient le Maroc à travers ce contrat de jumelage pour la mise en œuvre de la loi 30-05. 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page