Covid-19

Hearts of Aok-WAC : Une rencontre indécise en raison de plusieurs absents chez les Rouges

via Lematin.ma

Le WAC a préparé son match face à Hearts of Aok sans plusieurs de ses joueurs-cadres blessés.

Amoindri par les blessures, le Wydad de Casablanca va devoir trouver des solutions pour faire face à Hearts of Aok dimanche à 16 h à l’occasion du deuxième tour préliminaire de la Ligue des champions. Le club casablancais, qui a rallié vendredi Accra, sera aussi privé de son entraîneur Walid Regragui, testé positif au coronavirus. Cette rencontre arrive au mauvais moment pour le club casablancais, qui dispose malgré tout de suffisamment d’arguments pour réaliser un excellent résultat à Accra.

Décidément, ce deuxième tour préliminaire aller de la Ligue des champions arrive au mauvais moment pour le Wydad de Casablanca. Les Rouges se déplacent à Accra pour affronter Hearts of Aok sans plusieurs de leurs joueurs-cadres blessés. La formation casablancaise déplore l’absence de son milieu offensif, Réda Jaadi, gravement blessé à la cheville lors du match de la sélection nationale A’ contre la Sierra Leone. Il sera indisponible de six à huit semaines, indique le club dans un communiqué. L’absence de l’ancien joueur du FUS va laisser un vide dans le milieu de terrain des Rouges, vu l’importance prise par le joueur dans l’animation offensive de la formation de Walid Regragui.
En plus de Jaadi, le WAC sera également privé de Soufiane Karkach, qui souffre d’une entorse à la cheville. Son indisponibilité est estimée à quatre semaines. Salaheddine Benichou ne fera pas non plus le déplacement à Accra, en raison de son opération pour ablation de l’appendice, ou encore Amine Abou Al Fath. Des absences de taille qui réduisent les choix du staff technique. L’autre équation inconnue est l’état de la pelouse de l’Accra Stadium Sports.

Regragui, le cerveau du WAC, touché par la Covid-19
Et comme un malheur ne vient jamais seul, le WAC sera aussi privé de son entraîneur Walid Regragui, testé positif au coronavirus, ainsi que deux de ses adjoints. Un coup dur pour le club qui devra faire sans son cerveau à Accra. Regragui, arrivé cet été au WAC, a réussi au bout de quelques journées à donner une identité de jeu au champion du Maroc sortant. Son coaching et ses conseils sur le banc de touche manqueront sûrement face au Hearts of Aok.
Malgré toutes ces absences, le WAC est déterminé à revenir avec un excellent résultat d’Accra. Le club dispose de suffisamment de joueurs capables de faire la différence à n’importe quel moment, à leur tête Ayemen Hassouni, positionné en tant que meneur de jeu, ou encore le duo Saimon Msuva et Muad Ellafi en attaque. En défense, le WAC dispose d’éléments aguerris capables de tenir la baraque derrière, notamment Achraf Dari, Cheikh Comara, Ayoub El Ameloud, Yahia Attia Allah. Bref, le WAC a des arguments à faire valoir à Accra pour revenir avec un bon résultat et appréhender le match retour avec sérénité. 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Translate »