Marocains du Monde

La liaison entre le port de Sète et le Maroc semble à nouveau perturbée par un arrêté préfectoral pris, suite à la flambée des cas de contamination au covid-19. Depuis une semaine, des centaines de passagers en partance pour Tanger attendent sur un ferry bloqué au port de Sète .

via Bladi.net

Depuis le lundi 19 octobre, le préfet de l’Hérault a annoncé la reprise du trafic passager vers les ports marocains, après quelques semaines de difficultés liées au risque de contamination. La liaison entre le port de Sète et celui de Tanger a donc repris pour le bonheur des passagers qui depuis le 13 octobre étaient bloqués.

Mais malheureusement le lundi matin, un nouveau protocole sanitaire a été élaboré et stipule qu’il faut obligatoirement un document officiel des autorités françaises avant tout départ. La colère est montée d’un cran au niveau des passagers qui sont à bout de patience. « On peut comprendre la décision de la préfecture, mais on n’a aucune information, la préfecture et la compagnie se renvoient la balle et aucune aide et on attend depuis 5 jours dans le froid », raconte un passager interrogé par France Bleu.

Il y a quelques jours, un ferry en provenance de Nador était resté bloqué quelques heures avant que les passagers ne soient autorisés à débarquer au port de Sète. Selon la préfecture de l’Hérault, dont dépend le port de Sète, des craintes de présence de personnes malades à bord du ferry de la compagnie italienne GNV étaient à la base de cette situation certainement frustrante pour les passagers.

Il faut rappeler que les liaisons maritimes entre Sète et le Maroc avaient été interrompues le 15 juillet dernier à la lueur des cas de contamination. Mais elles ont été rétablies il y a quelques jours avant d’enregistrer ces quelques incidents, précise la même source.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page