Covid-19

Le coronavirus franchit la barre de 300.000 morts dans le monde

via Lematin.ma

Plus de 300.000 personnes dans le monde sont mortes des suites du coronavirus, indique jeudi le décompte de l’Université américaine Johns Hopkins, référence mondiale en matière de suivi de la pandémie.

Plus de 4,4 millions de cas ont également été enregistrés, selon l’université.

Compte tenu des diverses façons dont les différents pays déclarent les chiffres de Covid-19 et du vaste impact sociétal de la pandémie, le nombre réel d’infections et de décès pourrait être bien plus élevé.

Les États-Unis sont le pays le plus durement touché de la planète en termes du nombre d’infections et de décès dus à la pandémie, avec 1,4 million de cas et 85.000 morts. Le pays compte aussi le plus grand nombre de guérisons avec plus de 235.000 cas.

Le bilan sombre du coronavirus intervient alors qu’un responsable de l’Organisation mondiale de la santé a averti que le virus “ne disparaîtra peut-être jamais”.

« Nous avons un nouveau virus qui pénètre la population humaine pour la première fois et il est en conséquence très difficile de dire quand nous pourrons le vaincre », a déclaré Michael Ryan, directeur des questions d’urgence sanitaire à l’OMS, lors d’une conférence de presse virtuelle à Genève.

« Ce virus pourrait devenir endémique dans nos communautés, il pourrait ne jamais disparaître », a insisté M. Ryan.

Ces chiffres surviennent alors que plusieurs gouvernements commençant tout juste à rouvrir leur économie ou à assouplir les mesures de confinement.

Pendant ce temps, même les pays qui semblent avoir surmonté le pire de leurs crises, comme la Chine et la Corée du Sud, constatent que le retour à la normalité est un processus long et incertain.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page