Économie

Les carburants frauduleux créent un énorme manque à gagner à l’État marocain. Fort de ce constat, le gouvernement entend créer un nouveau laboratoire spécialisé dans l’analyse des produits pétroliers afin d’y faire face.

via Bladi.net

Le ministère de l’Énergie et de l’Environnement envisage d’instaurer un système de traçabilité et de marquage pour le contrôle de la disponibilité et de la qualité des produits pétroliers, rapporte L’Économiste. Ceci, à travers la création d’un laboratoire spécialisé dans l’analyse des produits pétroliers avant fin 2021.

Les fraudes au carburant se présentent sous diverses formes. La pratique de certains transporteurs consisterait à acheter de gros volumes de carburants avec facture pour les revendre aux consommateurs parmi les gros comptes jusqu’à 1,5 dirham de moins que les stations-service officielles. Ces carburants seraient souvent stockés dans des dépôts clandestins et les pompistes refusent de porter des accusations, explique la même source.

« Nous dénonçons évidemment les pratiques frauduleuses et nous refusons en même temps d’être des boucs émissaires pour assurer la couverture des fraudeurs », a déclaré Jamal Zrikem, président de la Fédération nationale des propriétaires, commerçants et gérants des stations-service. Saluant l’initiative du gouvernement, la Fédération propose que le laboratoire qui sera mis en place assure la traçabilité des carburants, de leur importation à leur vente finale, en passant par le transport, le stockage, etc. Aussi, a-t-elle insisté sur la stricte application des normes en matière de citernes sous terre, de camions-citernes, de scellés et autres.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Translate »