Économie

Les vacances d’été coûteront très cher aux touristes marocains et d’autres nationalités qui viendront en Turquie en ces temps de covid-19. Et pour cause, la flambée des tarifs.

via Bladi.net


© Copyright : DR

3 juillet 2020 – 09h00 –
Economie

Les vacances d’été coûteront très cher aux touristes marocains et d’autres nationalités qui viendront en Turquie en ces temps de covid-19. Et pour cause, la flambée des tarifs.

Les propriétaires de restaurants, de cafés, hôtels, et commerces… ont augmenté leurs tarifs afin de pallier les pertes financières causées par la crise sanitaire. À Bodrum, la hausse des prix donne le tournis. Il faut débourser 48 euros pour un kebab ou 8 euros pour un café, rapporte 7sur7. Un petit plongeon dans la piscine d’un hôtel coûte 70 euros.

Ces tarifs énormes n’étonnent guère le maire de la ville. Pour M. Aras, il est tout à fait raisonnable que ces entreprises revoient à la hausse leurs tarifs pour éviter la faillite en ces temps de crise sanitaire. Selon lui, il revient à la ville d’amener les touristes à dépenser beaucoup d’argent. Les touristes marocains et d’autres nationalités sont-ils prêts à faire face à d’énormes dépenses ne serait-ce pour quelques jours de vacances en Turquie ?

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer