Combats

Maroc : La société américaine ECS accompagne les FAR dans les simulations de combat

via Yabiladi

Les forces armées royales (FAR) ont engagé un «ensemble de services de formation et de soutien pour le centre de simulation du programme de combat conjoint et de simulation tactique situé à la sixième base aérienne Ben Guerir». «Un énorme saut qualitatif pour l’instruction et la formation militaires», écrit jeudi le média espagnol spécialisé Defensa.

Celui-ci précise que la société «Engineering & Computer Simulations (ECS), basée à Orlando, en Floride, a «remporté un contrat de formation et d’appui aux programmes et de services de conseil et d’assistance aux forces armées marocaines dans le cadre du contrat de services de formation institutionnelle, pour 1,1 million de dollars (10,3 millions de dirhams)». Un projet qui «durera trois ans, dont une année de base jusqu’en février 2021 et deux années facultatives», ajoute-t-on.

Plus tôt ce mois-ci, la société a annoncé qu’en partenariat avec la société américaine «Pilgrims Group», elle fournira un soutien et une formation FAR et aux forces armées norvégiennes.

Un pas qui s’inscrit dans le cadre du développement lancé par le Maroc pour ses forces armées. Ainsi, «en plus de développer des équipements, l’armée marocaine tente de porter le niveau des combattants individuels et des officiers de commandement à un niveau proportionné aux capacités technologiques des armes nouvellement acquises», note-t-on. Et d’informer qu’outre le Programme conjoint de simulation tactique et de conflit (JCATS), l’armée marocaine exploite divers systèmes de simulation et d’entraînement dans ses branches terrestre, aérienne et maritime.

Defensa précise que l’armée marocaine a acquis, cette année, un système avancé de formation des équipages de chars «AIMTEST», qui permet de dispenser une formation d’artillerie de haute qualité à un coût beaucoup moins cher et plus réaliste, tout en maintenant des normes avancées de formation des équipages.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page