Économie

Maroc : l’ouverture des frontières, un pas majeur pour la relance du tourisme

via Bladi.net

L’espoir de la relance renaît chez les professionnels du secteur touristique qui rêvent, toutefois, d’une reprise rapide de la mobilité entre les villes du royaume, en course vers une immunité collective en vaccinant 70 % de ses citoyens.

« Le pass sanitaire contribuera à une reprise touristique, d’autant que les citoyens auront la possibilité de se déplacer dans certaines villes touristiques connues », a expliqué l’analyste du secteur, Zoubeir Bouhout, rapporté par Hespress, notant que l’urgence pour les acteurs est de relancer le secteur au niveau national à travers le lancement de programmes attractifs visant à augmenter la demande de certaines zones, en particulier pendant les vacances d’été.

Outre les clients marocains, les professionnels du secteur comptent également sur les centaines de milliers de touristes étrangers, notamment européens dont le voyage sera facilité et assuré par l’ouverture des frontières et le pass sanitaire.

Dès lors qu’on sait que le Maroc avait accueilli en 2019, 13 millions de visiteurs étrangers avant que l’impact de la pandémie ne chute au plus bas les statistiques, l’on peut comprendre l’engouement à la reprise rapide des professionnels de ce secteur.

D’après les chiffres officiels, le secteur du tourisme génère 750 000 emplois directs et contribue à hauteur de 7 % du produit intérieur brut (PIB).

Le 19 mars 2020, les autorités marocaines ont fermé les frontières aériennes, maritimes et terrestres, suite à la propagation du Coronavirus.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Translate »