Économie

Maroc : voici les villes où les prix ont augmenté

via Bladi.net

Cette augmentation de l’IPC est principalement liée à l’augmentation de l’indice des produits alimentaires de 0,9 % et de l’indice des produits non alimentaires de 2 %. En ce qui concerne les produits non alimentaires, une chute de 0,3 % a été enregistrée pour la « communication » contre une amélioration de 7,1 % pour le « Transport », a ajouté le HCP dans sa note. S’agissant du glissement mensuel, l’IPC a enregistré pendant le même mois, une baisse de 0,7 %, en raison de la chute de l’indice des produits alimentaires de 1,9 % et une augmentation de l’indice des produits non alimentaires de 0,1 %.

Entre mai et juin 2021, les produits alimentaires ayant connu une baisse au Maroc sont principalement les « Poissons et fruits de mer » et les « Fruits » avec une chute de 6,9 %, les « légumes » avec 6 % de repli, le « Lait, fromage et œufs » avec 1,1 % et les « Viandes » avec 0,7 %. Par contre, les prix des « Huiles et graisses » ont grimpé de 0,9 % et les prix du « Café, thé et cacao » ont connu une hausse de 0,3 %. Du côté des produits non alimentaires, l’augmentation a notamment pris en compte les prix des « carburants » avec une hausse de 1,2 %.

Dans le même sens et s’agissant des villes, Al-Hoceima, Safi, Beni-Mellal, Errachidia, Fès, Oujda, Tétouan, Marrakech, Casablanca, Laâyoune, Dakhla et Settat sont les villes ayant connu les plus grosses chutes de l’IPC. Au cours du même mois, l’indicateur d’inflation sous-jacente, qui met de côté les produits à prix volatiles et les produits à tarifs publics, a enregistré une augmentation de 0,1 % comparativement au mois de mai 2021 et de 1,3 % comparativement au mois de juin 2020, a souligné le HCP.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Translate »