Football

Normalisation : la coopération Maroc-Israël s’étend aussi au football

via Telquel

Un accord en toute discrétion. La Fédération royale marocaine de football (FRMF) et l’Israel Football Association (IFA) ont signé le dimanche 5 décembre à Jérusalem un accord de coopération historique, selon une annonce de l’instance nationale du football israélien, relayé par l’agence Xinhua.

Cet accord devrait jeter les bases de la coopération footballistique entre la FRMF et l’IFA notamment dans l’organisation de matchs amicaux entre les sélections des deux pays. Pour amorcer cette première, un match devrait opposer, dans les semaines à venir, les Lions de l’Atlas aux Ha Khoolim Levanim (les Bleu et Blanc) d’Israël, dans la catégorie des moins de 17 ans, précise Xinhua.

L’accord maroco-israélien fera aussi la promotion des jeunes joueurs avec une visite prochaine d’espoirs du football israélien à l’Académie Mohammed-VI de football de Salé. Dans la foulée, l’accord signé entre la FRMF et l’IFA devrait permettre aussi un échange d’arbitres dans les deux sens. Avec ce dernier accord, le football, élément majeur de soft power, vient s’ajouter à la panoplie d’accords signés entre le Maroc et Israël.

Depuis la normalisation de leurs relations bilatérales, les signatures d’accords entre le royaume maghrébin et l’État hébreu multiplient les premières sur l’axe Rabat–Tel-Aviv. Fin novembre, cette coopération normalisée a atteint le domaine militaire avec la signature de l’accord de Défense entre les deux pays lors de la visite à Rabat de Benny Gantz, le ministre israélien de la Défense.

Trois mois plus tôt, Nasser Bourita avait accueilli à Rabat Yaïr Lapid, son homologue israélien des Affaires étrangères. Les signatures ont alors été apposées au bas d’accords dans plusieurs domaines, notamment sur la coopération politique, l’aviation, l’agriculture, les sports, la culture, la cyberdéfense…

Sans attendre, le Maroc et Israël avaient lancé des liaisons aériennes dans les deux sens. Aujourd’hui, un projet d’exemption réciproque de visas est dans les couloirs de la Knesset, le Parlement israélien. Il faut désormais y ajouter la coopération dans le domaine des fouilles archéologiques et celui, très populaire… du foot.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Translate »