Santé

Trump va nommer Moncef Slaoui à la tête d’un « projet Manhattan » pour développer un vaccin anti-covid aux USA

via h24info


Moncef Slaoui. DR.

Le président américain s’apprête à nommer le Marocain Moncef Slaoui et le général américain Gustave Perna à la tête de l’équipe qui développera un vaccin contre le coronavirus aux Etats-Unis. 

Le président américain Donald Trump s’apprête à nommer le chercheur marocain en micro-biologie Moncef Slaoui et le général américain quatre étoiles Gustave Perna à la tête d’une task force qui aura comme tâche de développer un vaccin anti-coronavirus d’ici la fin de l’année, révèle la chaine Bloomberg sur son site internet. Baptisée « Operation Warp Speed », l’initiative aura pour objectif de produire 300 millions de doses d’un vaccin anti-covid-19 d’ici fin 2020.

Moncef Slaoui, âgé de 60 ans, devra travailler sur la base du volontariat, affirme une source autorisée au média américain. « Des sociétés pharmaceutiques privées, des agences gouvernementales et l’armée américaine prendront part au programme pour tenter de réduire le temps de développement d’un vaccin à huit mois », indique Bloomberg. Moncef Slaoui servira de conseiller en chef du programme tandis que Perna travaillera en tant que chef de l’exploitation, a indiqué la même source.

 

Lire aussi: Coronavirus au Maroc: 94 cas recensés en 24h, 3e jour d’affilée sans décès

 

Slaoui devra quitter le conseil d’administration de Moderna Inc, l’une des principales sociétés américaines de développement de vaccins, ainsi que d’autres conseils d’administration dans lesquels il siège, a déclaré une personne proche du dossier. Cette même source a demandé à Bloomberg de ne pas être identifiée car le départ du chercheur marocain n’a pas encore été rendu public.

Moncef Slaoui dirigera selon toute vraisemblance une sorte de nouveau « Projet Manhattan », du nom du programme que les Américains ont développé durant la seconde guerre mondiale pour réaliser la première bombe atomique, écrit le média américain.

Rappelons que Slaoui a obtenu un doctorat en biologie moléculaire et immunologie de l’Université Libre de Bruxelles en Belgique en 2017. Il a terminé ses études postdoctorales à la Harvard Medical School et à la Tufts University School of Medicine.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Translate »